Author: Victoire

Caillettes du Sud

Si vous n’êtes pas originaire du Sud Est de la France, du côté de l’Ardèche ou régions avoisinantes (Vaucluse, Drôme, etc..), vous ne connaissez probablement pas ce plat. Et quel dommage ! Les caillettes sont typiquement un plat du Sud de la France qui a toujours une place de choix au milieu des grandes tablées familiales. Et je dois vous avouer que je l’aime particulièrement, c’est pourquoi, je me suis dit qu’il devait obligatoirement figurer dans ma liste de bonnes recettes à partager ! Vous pouvez la réaliser pour vos repas dominicaux, pour vos dîners de copains ou juste en cas d’envies si vous en devenez addict comme moi ! Personnellement, j’en réalise toujours une plus grande quantité que prévu afin d’en avoir un reste pour une autre fois : je les congèle ou je les garde au frais pour 2 ou 3 jours sans problème ! Traditionnellement, c’est plutôt de la chair de viande à base de porc, mais vous pouvez prendre ce que vous voulez. Enfin, c’étaient plutôt des blettes mais on en trouve aussi beaucoup avec …

Tartare de cabillaud et fraises

Il y avait un truc que je n’avais jamais fait, c’était bien de tenter les fraises dans les recettes salées. Au premier abord, je m’étais dit que la « nouvelle » cuisine qui marie la grenade à tout va ou la tomate en tarte, n’était qu’un délire d’artiste en mal d’inspiration. Alors la fraise, jamais.Il y avait encore tant à découvrir, tant de saveurs à débusquer qu’il serait temps de ne balayer ces effets de mode que d’un revers de main. Alors oui depuis longtemps, je ne m’y étais même pas intéressée, ne dédaignant même pas y attarder mon attention pour lire la recette ou même de m’y intéresser jusqu’au jour où. Le jour où en effet, je ne sais pas pourquoi, ni comment, je me suis dit (ou pas dit d’ailleurs) que peut-être la fraise pouvait changer de bord, découvrir d’autres horizons, s’allier à de nouveaux amis, bref, à étonner encore peu et de tenter le salé, oui pourquoi pas ? Vous savez ce qu’on dit : il n’y a que …qui ne change pas d’avis Et c’est …

tatin de tomates toque et tablier

Tatin de tomates

C’est bien moi. Je n’ai pas résisté au marché, quand le primeur m’a proposé son cageot de tomates à 5€… Mais maintenant  je me trouve bien moins maligne une fois le cageot dans les bras en rentrant à la maison. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir en faire ? On ne va tout de même pas manger des tomates mozzarella matin, midi et soir pendant 3 jours ! Vous voyez la tête de la famille quand je vais leur annoncer cela ? Non, il faut vite que je trouve des idées, histoire de leur faire croire que non non, cet achat de tomates étaient hyper réfléchi et que je ne suis pas du tout fait influencer par mon primeur, du genre : « ces tomates ? Attends, j’ai plein d’idées recettes pour les cuisiner, … non je suis ravie, j’ai fais une super affaire ! » « Et une tatin de tomates, une ! » La tatin de tomates, c’est la bonne idée pour écouler un trop plein de tomates ou pour utiliser des tomates qui se fatiguent un peu. Vous pouvez la faire en entrée, …

Betterave au saumon cru et fromage frais aux herbes

Rendez-vous de groupe de copains sur WhatsApp. Moi : « Bon, alors on essaie de se voir ? Venez déjeuner à la maison ! » (Sous prétexte que je cuisine bien, on se rabat chez moi, on connait tous ça, nous, les bons marmitons…) « Oui enfin moi je ne peux pas mardi » « Moi ? Je ne peux que jeudi ». « Et bien moi, je ne peux pas du tout, ce sont les vacances et j’ai les enfants à la maison, donc pas avant 15 jours.. » « Mais moi, je ne peux pas non plus, mais j’essaierai de vous rejoindre. » Grrr…Bon ok, on planifie dans 3 semaines. C’est bon ? On est tous sûrs ? Sinon, on peut dire dans 3 ans aussi…Et là, le confinement sonne, bam, on repousse encore et encore, surtout, on verra bien quand on pourra se voir. Sauf que moi, j’avais déjà planifié mon petit menu. Alors tant pis, ils n’y auront pas goûté. Dommage car c’était canon.    Côté nutrition Cette petite entrée est jolie, fraîche, rapide et légère. Et ce qui n’enlève rien, elle est saine (oui, même …

conchiglionis farcis veau toque et tablier

Conchiglionis farcis au veau

Non ce n’est plus possible. Ok on se régale toujours chez les Sophie et Guillaume (car mademoiselle est fine cuisinière et elle me dit que cuisiner la « détend », ok soit.) mais là, ça fait 2 fois qu’ils nous invitent chez eux et nous rien !  Bien évidemment, ils ne sont pas « comme ça » mais tout de même, il s’agit de rendre la pareille…Bon, c’est vrai cela me met un peu la pression de les recevoir, c’est toujours enquiquinant d’avoir des gourmets à la maison : c’est que je ne dois pas me rater ! J’ai l’impression de me sentir comme à la veille d’une « présentation » hyyyper importante au bureau, genre, vas-y on te regarde et on attend le dérapage incontrôlé…Je me mets la pression vous me direz ? Et bien non On peut se régaler de choses très simples avec pas grand-chose. Ces conchiglionis farcis au veau en sont la preuve ! Les conchiglionis sont de grosses pâtes en forme de coquillage qui se trouvent dans quasiment tous les supermarchés et hypermarchés. La marque De Cecco en fait mais …

mousse fraise toque et tablier

Mousse légère aux fraises

Le marché s’est tapissé de rouge le long des étals. Les fraises s’y sont taillées une place de choix parmi ses congénères printanières. Toutes les semaines, vous en prenez un peu, il faut profitez de la saison…Oui mais après, les fameuses fraises chantilly, tartes et autres douceurs sucrées, on sèche un peu quant à la manière de les préparer, non ? Et si nous préparions une mousse ? Oui car (même si sa copine en chocolat lui fait beaucoup d’ombre), nous pouvons faire des mousses avec beaucoup d’autres choses !  Et après un bon déjeuner ou un dîner, cela est bien agréable de terminer par une note légère… « Et une mousse aux fraises, une ! » Je dois vous avouer que si vous avez en tête (ou plutôt en bouche), les p’tits filous aux fraises de nos enfants, cela est radicalement DIF-FE-RENT ! Là, je parle d’un dessert sans exhausteur de goût ou arôme artificiel qui font perdre le vrai goût des fraises dans un dessert. Cela n’a rien à voir d’autant que dans ma recette, le sucre ne prévale pas …

burger légumes toque et tablier

Burger de légumes grillés au chèvre

Vous la voyez grandir depuis quelques années et vous la voyez vous échapper petit à petit. Inexorablement, votre choupinette n’est plus la petite fille qui était si attachée à sa maman. Si, quand elle était petite, elle était un peu trop, disons, collante (c’était la seule qui voulait tout le temps être avec sa Maman où que Maman aille), aujourd’hui, vous regrettez déjà cette période. Aujourd’hui, elle est plus proche de son téléphone que des bras de sa maman. Car ce qu’on redoute fondamentalement c’est que le lien si fort qui s’était créé dans l’enfance, ne se défasse petit à petit, subversivement, avec le temps. Que l’éloignement prenne le même rythme que sa croissance. Alors on soupire et on se dit que « c’est la vie » n’est-ce pas ? ; que quand les enfants grandissent, ils prennent leur indépendance ? C’est vrai mais plutôt que de se le dire sans jamais rien faire pour préserver cette proximité, pourquoi ne pas prendre le temps de partager un bon moment de complicité retrouvée : un déjeuner, quelques confidences et déjà, on retrouve  …

fraisier leger toque et tablier

Fraisier léger

Ce matin, je claque la porte de la maison, je tourne les clés dans la serrure mais il y a truc qui ne va pas. Je me dis que je ne devrais pas partir, vous savez comme lorsque nous avons l’impression d’avoir oublié quelque chose   et que nous ne devrions pas claquer la porte mais… trop tard (ah oui, c’étaient les clés, c’est ça…). Et bien, ce matin, c’est la même chose : l’intuition qu’il faudrait rester mais bon, il est l’heure, il faut partir. Zou.  En fait, je descends l’escalier et là, je sais ce qui cloche : je ne suis pas à l’aise dans mon pantalon comme je devrais l’être…Le genre de chose qui vous gâche une journée. Alors je guette une vitrine qui aura un effet miroir pour voir ce que ça rend (ce qui ne faut jamais faire car ça déforme la silhouette) : et là, horreur, mon pantalon me boudine ! on dirait un rôti de porc trop bien ficelé (et qui aurait bien ses tranches de gras sur le côté en plus…). Ah …

veloute de feves coriandre parmesan toque et tablier

Velouté de fèves à la coriandre et copeaux de parmesan

Pour 4 personnes. Préparation 15 min Imprimer la recette Bien s’organiser : Vous pouvez préparez ce plat entièrement en avance, vous le réchaufferez tout doucement avant de passer à table. Vous vous arrêterez à l’étape 2. Comme vous préférez : servez ce velouté chaud ou froid en fonction de vos envies et de la température ! Ma liste de courses… Chez Le primeur : 300 g de fèves pelées (celles de Picard sont très bien bonnes) 1 petit bouquet de coriandre 1 petit bouquet garni L’épicier: Sel et poivre 1 tablette de bouillon Knorr volaille (ou les « herbes du marché » si vous n’avez pas mis de bouquet garni) Le fromager : 40 g de parmesan 12 cl de crème liquide ÉTAPES Faites de chauffer de l’eau dans une grande casserole. Ajoutez la tablette et le bouquet garni. Quand l’eau bout, ajoutez les fèves pelées, Laissez cuire jusqu’à ce qu’elles soient cuites. Enlevez les fèves à l’aide d’une écumoire, enlevez le bouquet garni et gardez 60 cl de l’eau de cuisson. Versez les sur les fèves et mixez longuement pour …

victoire scalabre nutritionniste pomelo

Salade de pomelo, avocat, crevette

Dans la vie, on a tous nos petites victoires du quotidien. De celles dont on ne parle pas à nos amies parce qu’avec le recul, elles ne partageraient pas notre joie et trouveraient cela insignifiant. Je vais vous dire…nous même nous nous trouverions un peu bête en fin de compte si on racontait cela devant la sortie de l’école. Vous imaginez ? «  Ah écoute, oui ça va bien, j’ai trouvé une recette épatante pour… » Non mais vraiment ? Vous vous voyez vous dire cela alors que votre amie, elle, vous dit justement qu’elle change de travail ? Bref, ce n’est pas grave, on peut au moins le partager avec notre cher et tendre qui partage (aussi) notre quotidien avec les pleurnicheries sur les « maman, tu comprends, les pomelos c’est acide, j’n’en veux paaasssss !!!!! » Néanmoins, il n’en reste pas moins que nous, ça nous change la vie ! Cette entrée « pomelo, avocat et crevette » est ma petite dernière victoire en date dans mon quotidien de maman. Je n’ai enfin plus les sempiternelles débuts de repas délicats : Ils A-DO-RENT ça ! Zou, …