Nutrition, Nutrition thérapeutique, Perte d'appétit et dénutrition

Perte d’appétit et dénutrition

Qu’est-ce que la dénutrition ?

La dénutrition est un état pathologique d’un individu qui résulte d’une réduction excessive de l’apport protéino-énergétique (liée à la perte d’appétit) et aboutissant à une réduction de la masse maigre et de la masse grasse. La dénutrition est un problème de santé publique majeure qui touche aujourd’hui près de 2 millions de personnes en France.

Les personnes âgées, les troubles du comportement alimentaire (TCA), les maladies chroniques (douleurs, fièvre, dépression, éthylisme chronique, HIV, maladies dégénératives), les cancers, les brûlures, les états infectieux, les traumatismes multiples conduisent souvent à :

  • une perte d’appétit (et donc à une baisse des apports protéino-énergétiques) et
  • dans certains cas, associé à un catabolisme accru des organismes (processus métabolique conduisant à des destructions biologiques) ce qui augmentent les besoins.

En effet, cet affaiblissement de l’organisme le conduit à moins bien supporter les traitements, à moins bien se rétablir (période post opératoire plus longue), fragiliser le système immunitaire des infections et en aggraver les symptômes.

Les risques de la dénutrition sont graves et doivent absolument être évités.


Prise en charge nutritionnelle

Dans le cadre d’une suspicion de dénutrition, parce-que vous vous êtes beaucoup amaigri suite à une perte importante d’appétit ou à une augmentation des besoins que vous n’avez pas pu combler, il est important de faire un point sur votre alimentation.
L’objectif sera alors de corriger cette dénutrition de retrouver une balance protéinoénergétique correcte, nous trouverons ensemble ce qui vous convient le mieux pour enrichir votre alimentation. Si cela est nécessaire, je serai amenée à vous conseiller (prescrire) par des compléments nutritionnels oraux ou de la poudre de protéines.

La prise en charge nutritionnelle est aussi très importante pour prévenir la dénutrition liée aux pathologies nommées ci-dessous. Avoir un bon statut nutritionnel au début d’un traitement (et le garder) réduit de manière significative les complications et améliore l’issue des traitements. Nous poserons alors ensemble les bases de votre alimentation et je surveillerai votre état nutritionnel durant votre traitement.

Je ferai des examens précis de votre composition corporelle pour identifier les potentiels déséquilibres de vos tissus (impédancemètre Z- Metrix, le seul validé cliniquement et recommandé par la HAS) afin d’y remédiez tout de suite.

Je ferai un compte rendu aux professionnels de santé concernés afin de vous garantir un partage des informations efficace et une prise en charge optimale.