All posts tagged: PageAccueil

L’endométriose

Qu’est-ce que l’endométriose ? L’endométriose est une maladie chronique fréquente qui touche 10 à 20% des femmes en âge de procréer. Il existe plusieurs formes d’endométriose mais de manière générale, elle se caractérise par la présence de tissu endométrial en dehors de la cavité utérin : sur les ovaires (engendrant alors des kystes ovariens) ou parfois même dans les organes voisins : colon, rectum, vessie… L’endométriose est très douloureuse tant lors des menstruations, que lors de rapports sexuels et peuvent être à l’origine d’infertilité. On constate souvent des douleurs diffuses dans le corps et souvent accentué par un système digestif fragilisé. Un traitement pluridisciplinaire L’endométriose est une maladie en cours de reconnaissance dans le milieu médical et il est admis aujourd’hui, qu’une prise en charge nutritionnelle est conseillée pour soulager les symptômes. Une prise en charge nutritionnelle est fortement conseillée car elle permet d’améliorer la douleur. Résendo En effet, le processus inflammatoire ainsi que la création de stress oxydatif par le système immunitaire et les troubles digestifs, amènent à recourir à une diététicienne-nutritionniste pour améliorer les symptômes et …

La nutrition de la femme enceinte

Le concept des 1000 jours De la période de conception et jusqu’aux deux premières années de la vie d’un enfant, l’environnement, les conditions et l’hygiène de vie sont déterminants pour sa santé future. Les conclusions récentes de la (très sérieuse) revue The Lancet, démontre combien nous devons nous engager pour la future génération. Les 1000 premiers jours correspondent au début du 4ème mois de grossesse et se termine à la fin des 2 ans. C’est durant cette période que les changements sont les plus importants à l’échelle d’une vie : la croissance staturo-pondérale, le développement neuronal (200 000 connexions par minute et une prise de poids moyen du cerveau de 5kg !) sont directement liés à son environnement et notamment à travers le rôle prépondérant de l’alimentation. L’extrême vulnérabilité du fœtus et de l’enfant ont été démontrés dès les années 80 par un médecin britannique qui a montré lien entre le poids du bébé à sa naissance et le risque de décès par maladie des artères du cœur à l’âge adulte. Ainsi, le rôle de la nutrition a …

Les troubles digestifs

Qu’est-ce que les troubles digestifs ? Les troubles digestifs regroupent différentes affections qui touchent le système digestif. Ils concernent : Les dyspepsies : sensations douloureuses provoquant un inconfort dans l’abdomen en post prandial (après les repas) : tiraillements, ballonnements, remontées acides, éructations, douleurs gastriques, brûlures sont les principaux symptômes retrouvés. Les colopathies fonctionnelles (ou syndrome du côlon irritable, SII) : maladie chronique qui se caractérise par des douleurs abdominales associées à des troubles du transit (diarrhées et/ou constipations) sans lésion histologique du côlon. Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (les MICI) regroupant la maladie de Crohn et la Rectocolite hémorragique (RCH). Beaucoup moins fréquentes, elles se caractérisent par une inflammation des intestins liée à une suractivité du système immunitaire. On retrouve à la biopsie, des lésions du colon. Les malabsorptions intestinales : que ce soit la maladie cœliaque, les intolérances plus ou moins importantes au gluten ou au lactose, les insuffisances pancréatiques, biliaires ou hépatiques provoquent toutes des inflammations intestinales expliquées par une malabsorption de certains nutriments. La prise en charge nutritionnelle Quand on souffre de troubles digestifs, qu’ils aillent d’un …

Intolérance au lactose et/ou gluten

Qu’est-ce que les intolérances alimentaires ? Les intolérances sont à distinguer des allergies et de la maladie cœliaque (intolérance au gluten ayant une physiopathologie spécifique). Les intolérances alimentaires les plus incriminées de nos jours sont le lactose et le gluten. Ce sont des maldigestions et malabsorptions intestinales qui aboutissent à la non absorption de tout ou une partie du lactose et/ou du gluten qui se retrouvent alors dans le côlon. Ces intolérances au lactose et/ou au gluten sont une source importante d’inconforts intestinaux (sensation de lourdeurs, ballonnements, gonflements du ventre après les repas, douleurs dans le bas ventre).Ces intolérances, quoique très désagréables, n’entraînent aucune lésion histologique des intestins, ni l’apparition de marqueurs biologiques spécifiques. Les intolérances sont, dans la grande majorité des cas, liées à un dosage particulier d’ingestion du lactose et du gluten qui, à partir d’un seuil propre à chacun, provoque des inconforts. Dans le cas de l’intolérance au lactose, elle est physiologique (donc apparaît naturellement au cours de la vie de manière plus ou moins marquée ou être congénitale et apparaître dès les premiers …

Les dyslipidémies

Qu’est-ce qu’une dyslipidémie C’est un groupe de pathologies touchant un excès de lipoprotéines sanguines : le cholestérol, les triglycérides. Ces pathologies peuvent être isolées ou mixtes (hypercholestérolémie + hypertriglycéridémie) et sont un risque majeur à long terme de maladies cardio-vasculaires qu’il est donc important de prévenir.  S’il y a souvent une part héréditaire dans ces pathologies, elles se retrouvent aussi liées à un déséquilibre alimentaire qui, par la prise de mesure hygiéno-diététiques, peuvent être corrigées. L’objectif est donc de retrouver des constantes sanguines normales et de prévenir les complications cardio-vasculaires. Prise en charge nutritionnelle Pour mener une consultation qualitative, il est important que nous travaillions avec des analyses sanguines précises et récentes. Nous ferons un point précis sur vos habitudes tant alimentaires que de vie pour que je puisse dégager les axes d’amélioration ; et dans cet objectif, je ferai une étude très précise des besoins nutritionnels qui vous sont propres. Je ferai un examen précis de votre composition corporelle pour identifier les potentiels déséquilibres de vos tissus (impédancemètre Z- Metrix, le seul validé cliniquement et recommandé …

Le diabète

Qu’est-ce que le diabète ? Le diabète est un ensemble de désordres métaboliques caractérisé par une hyperglycémie chronique résultant d’un déficit partiel ou total d’insuline ou d’une résistance tissulaire à son action.Il existe 2 types de diabète : le diabète de type 1 (ou DID) qui est une carence totale en insuline et le diabète de type 2 ( ou DNID) dans lequel a sécrétion d’insuline peut être insuffisante ou inefficace par la diminution de la sensibilité des tissus. « Il est en outre possible de développer un diabète de manière provisoire, comme c’est le cas pendant la grossesse (nommé alors le diabète gestationnel). » Le diabète est maladie qui évolue à bas-bruit pendant des années mais qui altère durablement et inexorablement certains organes quand il n’est pas pris en charge et équilibré sur le long terme : les yeux, les reins, les nerfs sont touchés aboutissant à une cécité, des amputations ou des insuffisances rénales terminales. La prise en charge nutritionnelle Il est recommandé de surveiller son alimentation que ce soit en prévention du développement de la maladie (parce …

carre agneau croute noisettes toque et tablier

Carré d’agneau en croûte de noisettes

Paul et Sophie arrivent vendredi soir de Londres pour un petit week-end parisien. Paul et Sophie ? Vous les adorez. Vous savez, ce sont les copains qui, par le fruit du hasard ou au gré des circonstances de la vie, sont devenus de vrais amis. Des vrais de vrais. Ceux dont nous savons que nous pouvons vraiment compter sur eux si un jour on avait un coup dur. Alors quand ils vous ont appris leur départ pour la capitale anglaise il y a 2 ans, vous étiez à 100 000 lieues sous terre. Des copains comme ça, qu’on voit tout le temps et avec qui on aime partir en vacances, il n’y en a pas beaucoup. Alors, pour le dîner de vendredi, on met les petits plats dans les grands et on les régale ! Surtout que bon, on n’est pas chauvin mais il faut tout de même avouer qu’avec l’Angleterre, on ne peut pas dire que ce soit « l’éclate » des papilles tous les jours ! «  Et un carré d’agneau en croûte de noisettes, un » Je vous vois …

papillote poires chocolat toque et tablier

Papillote de poires au chocolat facile et rapide

« Non merci maman, je ne veux pas de fruit, j’ai plus faim. Je peux sortir de table ?  » Ah oui, cette phrase vous la connaissez bien. Dès qu’il s’agit de manger un fruit, comme par hasard, ils n’ont plus faim ! Mais bien sûr, si nous avions mis un bon gâteau au chocolat au milieu de la table, je suis sûre qu’ils y auraient bien trouvé une petite place finalement…Bon, allez, ce n’est pas grave, j’ai la solution pour vous. Avec ce dessert de poires au chocolat praliné, ils vont vouloir rester à table et vous allez voir qu’ils ont auront une autre image des fruits. Ils vont même en reprendre..Miracle ? Pas sûr, un peu d’astuce et 5 minutes pour les réaliser et le tour est joué.  » Et une papillote de poires, une ! «  Alors comme dessert minute, vous ne trouverez pas plus facile d’autant plus que c’est un véritable délice ! De quoi le servir tous les soirs, non, ce ne serait pas raisonnable… Quoique. D’autant plus, que c’est particulièrement bien pour les poires …

risotto au potiron et lard croustillant toque et tablier

Risotto au potiron et lard croustillant

– « Ah bon, je ne t’avais pas dit ? » « Bah, non, non , tu ne me l’avais pas dit ! Alex et Stéphane qui viennent dîner ce soir non mais c’est une blague ? Qu’est-ce que je leur fais moi pour le diner ? » Nous nous sommes toutes retrouvées devant un quiproquo comme ça. Notre cher et tendre qui est AB-SO-LU-MENT sûr de nous l’avoir dit (mais oui bien sûr c’est de notre faute, nous avons oublié…). En tout cas, ça ne fait pas avancer le schmilblick car, résultat des courses, ils viennent ce soir. Il est midi, on est LARGE ! Pas de problème, tout est sous contrôle ! Et bien oui c’est vrai. Tout est sous contrôle car vous allez leur faire un risotto de potiron au lard croustillant, facile, rapide et qui cuit tout seul. Ce n’est pas top, ça ? Et en dessert, un tiramisu aux figues, l’Italie sera mise à l’honneur ce soir ! Et votre boss qui vous dit que vous ne savez pas travailler sous pression…Tsst, tsst. « Et un risotto au potiron, un ! » …

Aubergines farcies à la tomate et pois chiche

Vite, vite ! Avant qu’elles ne partent définitivement et qu’on se disent aurevoir jusqu’à l’année prochaine, on voulait juste encore en profiter un peu, jusqu’au bout. Non, je ne parle pas de vos copains de vacances qu’on adore mais qu’on ne voit qu’une fois par an, les étés, non je ne vous parle pas non plus de votre dernier amour. Non, je parle très prosaïquement… des aubergines ! Un amour de toujours finalement. Côté nutrition Dans la famille des superaliments, j’appelle la mère : l’aubergine. D’abord, parce qu’elle est riche en antioxydants, les anthocyanes (car elle a la peau bronzée toute l’année, elle) : elle nous fournit tous ces micronutriments indispensables au quotidien qui nous aident à lutter contre les radicaux libres produits par notre organisme mais aussi contre l’oxydation du mauvais cholestérol.Et parce que je fais toujours hyper attention, j’ai mis sa grande amie la tomate (qui elle aussi a le tableau d’honneur en matière d’antioxydants). Ensuite, elle est riche en fibres douces, très bien tolérées par les personnes qui ont des intestins fragiles ou irritables (j’ai nommé …