Peut on s’autoriser des petits plaisirs quand on veut perdre ses petits kilos en trop ?

C’est la vraie question que toute personne qui souhaite perdre quelques kilos se pose. Dans nos têtes, à partir du moment où on veut perdre du poids, l’arsenal du régime se met en place. Et c’est une nouvelle religion qui dicte sa loi :

Loi 1 :  tout ce qui est gras, tu banniras.

Exit, le beurre, la crème, les sauces, l’huile (ou en mini quantité coupée avec de l’eau pour l’assaisonnement), les viennoiseries, les pâtisseries, le fromage, les pizzas, les…..
je continue ?

Loi 2 : tout ce qui est sucré, tu oublieras.

Alors exit de vos placards, le sucre, miel, confiture, les petits gâteaux, les bonbons, le chocolat, pâtisseries et viennoiseries (oui ceux-ci ont la chance d’être dans les 2 catégories, gras et sucré !), Les sodas et certains extrémistes enlèveront même les fruits et la betterave

Loi 3 : chichement, tu mangeras.

Bon et bien ça c’est sûrement une des choses que l’on comprend facilement : pour mincir, tu manges moins. Ça au moins, c’est simple à comprendre sauf que dans les faits.. c’est déprimant au possible car en toute honnêteté, quand on a faim, qu’est-ce qu’on a envie de faire ? Et bien oui, de manger, de nous rassasier et non de regarder les autres manger pour nous, c’est trop injuste !

Loi 4 : contrôle permanent, tu garderas.

Les choses se compliquent quand on sort chez des amis ou au restaurant. L’apéritif ? “Tu n’as pas des concombres pour boire avec mon jus de tomate ?” Le plat ? “Non ,non merci, je ne me sers pas plus, j’ai déjà bien mangé” (oui bien sûr, les concombres ça cale, on le sait bien). Le dessert ? “Une lichette, s’il te plaît”. Et demain, on élimine ! Et bien, oui, en plus, on a pris un verre de vin à table !

Loi 5 : notre carré de chocolat avec le café, tu oublieras.

Avant, dans la vie d’avant, la vraie, la belle vie d’avant, avec notre café de la pause déjeuner, nous prenions notre chocolat. Maintenant, on le laisse le pauvre ou on le donne à notre voisine en le regardant partir dans sa bouche (et dans ses fesses, se dit-on, na !) avec un regard partagé entre l’envie et le désespoir. Car enfin, si on mange ce chocolat (je ne fais pas de fixette sur le chocolat, voyez-y votre petit plaisir du quotidien) ce sera le début de la fin(faim) : déjà on aura envie d’en manger 10 et on ne pourra plus revenir en arrière. Mesdames, cela fait bien 3 semaines (et 2h, 33 min et 15 secondes ) qu’on n’y a plus touché et il nous manque terriblement…car c’est lui (entre autres de tout ce qui a été nommés ci-dessus, les bougres, cela en fait un bon paquet, non ?) qui sont à l’origine de nos kilos en trop n’est-ce pas ?

Loi 6 : les allégés, tu choisiras.

Réduire les calories permet de perdre du poids donc on remplit son panier de fromage de chèvre 0%, de produits laitiers sans sucre, de crème Bridelight, et quand on craque, on prend le chocolat Ligne et Plaisir sans oublier…les céréales spécial K ! Tout ce qui sera light sera moins calorique mais tellement light en plaisir aussi ! Tiens, tiens, bizarre, ce n’est pas écrit sur le packaging ça..

Loi 7 : cuisiner allégé, tu apprendras.

Le mieux, c’est la vapeur, les papillotes, la cuisson à l’eau. Voilà, c’est simple. On accompagne d’herbes fraîches, d’épices et c’est tout : le sel, point trop n’en faut (on fait aussi attention à ne pas trop saler, car la rétention d’eau merci). Sans oublier que les œufs et la viande rouge sont gras, donc on oublie et on reste sur la volaille sans peau et le poisson.

Bon à ce rythme, la balance balance du bon côté et elle entraîne avec elle notre moral. Nous avons triste mine et une fois la période d’euphorie passée, s’installe une fatigue tant physique que morale. Manger comme ça est franchement déprimant (avant, on prenait plaisir à manger non ?). Maintenant, on ne sait pas quoi manger, pire on essaie de les oublier de peur que rien que d’y penser, déjà on commencerait à  grossir. Vous imaginez ? L’angoisse !

Alors, que fait-on ? On se dit que celles qui sont minces (et donc qui suivent ce régime alimentaire et ce mode de vie d’abstinence totale… sont des extra terrestres anorexiques et déprimées ? D’ailleurs ont-elles aussi renoncé à rire, danser, s’amuser aussi? Non mais c’est vrai, c’est intéressant…
On choisit alors de se faire une raison. Tant pis, pas de régime, pas de solution ; on garde nos kilos même si on ne sent pas mieux dans notre corps et notre tête. Oui mais au moins, on se le dit en mangeant une glace, et ça, c’est déjà mieux que rien…





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *