recette, recettes healthy pour le quotidien, recettes pour dîner des copains
Leave a comment

Involtini de veau aux figues

C’est le genre de petits plats qui fait son petit effet aussi bien pour le quotidien que pour un dîner de copains. Et son petit côté italien, fait chanter l’assemblée ! D’ailleurs, pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de nos amis italiens, que signifie involtinis ? Ce sont des roulés tout simplement. Et là, vous êtes d’accord avec moi, les appeler involtinis, ça fait plus rêver !
Ce plat est très facile à réaliser et délicieusement bon…mais c’est vrai que j’aime beaucoup les sucré-salés ! J’aime bien marier la figue dans les plats, c’est vraiment le fruit facile à vivre : tout lui va, tout lui réussi ! On aimerait bien que notre petit dernier soit comme elle finalement…

Côté nutrition
La figue fait partie de ces végétaux riches en antioxydants si on la choisit violette. Le veau est aussi une viande riche en vitamines, zinc et sélénium (qui est aussi un antioxydant…) et avec le jambon de Parme, ce plat contient même du fer biodisponible. Les épinards, non ne sont pas riches en fer, mais ont une teneur intéressante en folates (mesdames qui cherchez à tomber enceintes ou qui le sont déjà, vous savez combien ils sont importants pour votre bébé).
D’un point de vue équilibre, il n’est pas forcément nécessaire de prendre du fromage ou un produit laitier après ce plat car vous avez une portion de fromage dans ces involtinis ! En revanche, complétez de féculents comme des pâtes fraîches ainsi que d’une crudité en entrée et d’un fruit en dessert !


Recette compatible avec : sans lactose, sans gluten, dyslipidémie, pauvre en FODMAP strict

Bien s’organiser : Vous pourrez faire vos involtinis en avance et les faire cuire ultérieurement. Vous aurez besoin de 8 cure-dents pour maintenir enroulés vos involtinis (soit par involtini). Demandez à votre boucher préféré de taper vos escalopes pour qu’elles soient bien fines.

Repas complet : complétez ces involtini de pâtes fraîches. Vous compléterez ce plat d’une entrée de crudités et d’un fruit en dessert

Ma liste de courses… Chez

Le primeur :

  • 350 g d’épinards tendres
  • 4 figues moyennes
  • 1 petit bouquet de basilic frais

Le boucher :

  • 4 tranches de veau fines d’environ 70g
  • 4 tranches de jambon de Parme ou jambon sec

L’épicier :

  • Un petit verre de vin blanc sec
  • Sel et poivre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Le fromager :

  • 4 tranches de 25g d’Emmental (type Leerdammer pré emballé)  

  1. Etalez les escalopes de veau à plat sur une planche. Rincez le basilic, effeuillez-le et recouvrez chaque escalope des feuilles de basilic. Posez dessus une tranche de jambon puis une tranche d’Emmental.
  2. Coupez les figues en tranches et recouvrez-en (sans les chevaucher) les escalopes. Enroulez sans serrer et maintenez vos involtinis à l’aide de 2 cure-dents (à droite et gauche).
  3. Dans une grande sauteuse anti adhésive, versez un peu d’huile et faites colorer vos involtinis sur feu vif. Retournez-les dans tous les sens pour obtenir une coloration homogène. Puis baissez sur feu doux, versez le vin blanc et un fond d’eau. Avec une cuillère en bois, grattez les sucs de cuisson. Salez modérément, poivrez et recouvrez pour une cuisson de 10 petites min.
  4. A la fin des 10 minutes, réservez vos involtinis dans un plat chaud avec le jus de cuisson. A la place, mettez les épinards que vous aurez précédemment lavés. Salez, recouvrez à moitié et laissez-les tomber pour 5 minutes afin qu’ils restent tendres. Si besoin, renversez l’eau de constitution des épinards, servez aussitôt !

Mon secret chuchoté à l’oreille numéro 2 : si vos involtini ont beaucoup refroidi, posez-les sur les épinards 3 minutes avant la cuisson pour qu’ils se réchauffent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *