Dessert, Desserts, Desserts, desserts, recette
Leave a comment

Flanby ou crèmes au caramel

flamby creme renversée caramel toque et tablier

Les flamby font partie des classiques de notre enfance et nos enfants les adorent aussi. Certains (comme moi d’ailleurs !) continuent d’en manger adultes et même les gobent ! (pas moi pour le coup)…Je suis tombée par hasard sur cette vidéo qui est absolument hilarante, regardez-la, elle m’a fait mourir de rire…
https://www.youtube.com/watch?v=mU4E_iSPRtI

Blague à part, pour les Flamby, rien de plus simple : des œufs, du lait, du sucre, de la vanille et c’est tout ! Si vous voulez les faire individuels, prenez des ramequins. Évidemment pas de languette mais vous pourrez les retourner en prenant soin de bien décoller les bords avec la lame d’un couteau (et sur toute l’épaisseur du flamby) et de potentiellement de les aider pour qu’ils tombent (dans ce cas, tenez dans vos mains l’assiette et le ramequin renversé et donnez des à-coups francs.

Vous pouvez aussi en faire un plat commun prenez un plat du genre moule à cake, cela convient aussi. Comme vous voulez !

Côté nutrition 

Les flamby ou autre crèmes caramel du commerce sont des produits de piètre qualité nutritionnelle, soit réalisé sans lait ( !) et au mieux avec trop d’additifs et de sucre. Parfois même plutôt que d’y mettre du sucre, ils prennent la version – cher :  du sirop de glucose-fructose dont l’excès est à l’origine des troubles digestifs fréquents (maux de ventre, etc.).
Soit au total pour un flanby, l’équivalent de 3 morceaux de sucre (15g) ! Dans ma version point trop n’en faut, seulement 1 morceau de sucre (nappage compris), pas d’additif, ni de chose un peu bizarre et sombre pour notre microbiote

Recette compatible avec  : sans gluten, végétarien, hyposodé, dyslipidémie, pauvre en FODMAP strict et large


Ma liste de courses… Chez

 Le laitier-crémier :

  • 1 litre de lait entier
  • 8 œufs

L’épicier :

  • 1 gousse de vanille
  • 90 g de sucre en poudre
  • Du nappage caramel (vérifiez bien les ingrédients du nappage que vous achetez : il faut juste du sucre voire de l’eau, c’est tout !)

ÉTAPES

  1. Préchauffez le four à 150°.
  2. Renversez le lait dans une casserole. Faites-le chauffer avec une gousse de vanille (que vous aurez précédemment ouverte en 2 dans la longueur et dont vous aurez extrait les graines). Ôtez du feu et laissez infuser la gousse dedans.
  3. Pendant ce temps, dans une jatte, cassez vos œufs, ajoutez le sucre. Mélangez au batteur électrique pour bien les blanchir (les œufs vont s’éclaircir en les fouettant).
  4. Enlever la gousse de vanille du lait chaud et versez sur les œufs tout en fouettant (pour ne pas que les œufs coagulent avec la chaleur du lait).
  5. Versez la préparation dans les ramequins ou dans le moule à cake. Posez-le (ou les) dans un grand plat à gratin. Faites bouillir de l’eau et remplissez-y votre plat à gratin jusqu’à mi-hauteur.
  6. Faites cuire au bain-marie pour 40 minutes pour les ramequins ou une petite heure si vous mettez votre crème dans un moule à cake. La crème caramel est cuite quand, à la surface, elle est « prise » et qu’avec la pointe d’un couteau, il ressort sec. Filmez à contact vos crèmes (posez du film étirable directement sur les crèmes) pour éviter qu’il n’y ait une peau qui se forme. Dégustez avec un peu de nappage caramel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *