recette, Recettes healthy du quotidien, Recettes healthy pour le quotidien
Leave a comment

Caillettes du Sud

Si vous n’êtes pas originaire du Sud Est de la France, du côté de l’Ardèche ou régions avoisinantes (Vaucluse, Drôme, etc..), vous ne connaissez probablement pas ce plat. Et quel dommage ! Les caillettes sont typiquement un plat du Sud de la France qui a toujours une place de choix au milieu des grandes tablées familiales. Et je dois vous avouer que je l’aime particulièrement, c’est pourquoi, je me suis dit qu’il devait obligatoirement figurer dans ma liste de bonnes recettes à partager ! Vous pouvez la réaliser pour vos repas dominicaux, pour vos dîners de copains ou juste en cas d’envies si vous en devenez addict comme moi ! Personnellement, j’en réalise toujours une plus grande quantité que prévu afin d’en avoir un reste pour une autre fois : je les congèle ou je les garde au frais pour 2 ou 3 jours sans problème !

Traditionnellement, c’est plutôt de la chair de viande à base de porc, mais vous pouvez prendre ce que vous voulez. Enfin, c’étaient plutôt des blettes mais on en trouve aussi beaucoup avec des épinards maintenant !

Petit conseil pour la crépinette, elle se conserve dans de l’eau fraîche : sinon, elle sèche et devient « inopérable » et sachez que si vous en avez trop, vous pouvez la congeler sans problème !


Pour 6 personnes. Préparation 20 min

Recette compatible avec les régimes sans gluten, sans lactose.

Mon secret chuchoté à l’oreille : réaliser ce plat quand vous avez un peu de temps, inutile de vous y atteler à 19h30 quand vous rentrerez du bureau ! Et quitte à être en cuisine, vous pouvez en faire + pour les congeler et les sortir pour un autre soir où vous n’aurez pas le temps de cuisiner !

Pour gagner encore un peu de temps, vous pouvez vous épargner de faire des caillettes individuelles en faisant une caillette générale : vous poserez la crépine au fond de votre plat à gratin (en laissant les bords dépasser) et vous la refermerez après avoir versé votre farce !

Ma liste de courses… Chez

Le primeur :

  • 900 g d’épinards frais ou 500 g surgelés et décongelés
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon
  • 500 g de sauce tomates
  • Un bouquet de cerfeuil frais ou surgelé

Le boucher charcutier :

  • 500 de chair à saucisse ou d’échine de porc haché par votre boucher chéri
  • 1 crépine (à commander potentiellement)

L’épicier :

  • Un peu d’huile d’olive ou de tournesol
  • Du 4 épices, du cumin, du garam marsala
  1. Lavez les épinards, faites-les tomber dans une grande cocotte. Egouttez-les dans une écumoire pour qu’ils perdent leur eau (juste avant de les cuisiner, vous pourrez presser grâce à une jatte). Jetez-les dans une grande jatte et découpez-les au ciseau (oui oui, ça marche aussi bien le couteau et évitez de salir d’autres ustensiles de cuisine…)
  2. Pendant ce temps, dans une grande poêle, versez un petit filet d’huile. Emincez l’ail et l’oignon, faites-les revenir. Ajoutez ensuite la viande. Parsemez généreusement d’épices. Laissez revenir 10 minutes à couvert sur feu modéré.
  3. Préchauffez votre four à 240°. Renversez la viande dans la jatte des épinards, mélangez intimement. Découpez des carrés de 10 cm par 10 cm (environ) de crépines. Déposez votre hachis dedans, refermez-la avec la crépine et déposez votre caillette dans un plat à gratin. Continuez jusqu’à ce que vous ayez fait 6 caillettes. Si vous voulez faire une caillette générale, regardez mon secret chuchoté à l’oreille.
  4. Enfournez pour 30 minutes, les caillettes doivent être bien dorées. Au bout de 15 minutes, renversez la sauce tomates. Servez bien chaud et parsemez de cerfeuil frais ciselé

Pour équilibrer ce plat, vous pouvez servir des féculents comme du petit épeautre (pour rester en Provence !) ou du riz (de Camargue bien sûr !). Prévoyez une entrée composée de crudités ou d’une salade verte toute simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *